1814

01/09/1814, Plakkaat dat de verkoop van de barakken en materiaal en benodigdheden voor het graven van het kanaal Brugge – Schelde op 15/09/1814 aankondigt (Stadsarchief Brugge)

L’intendant départemental de la Lys

Prévient le public, […] il sera procedé le 15 Septembre prochain, par Mr. Le Maire de la Commune de Damme, à la vente des Baraques construites pour le casernement des Prisonniers de guerre espagnols, et des matériaux et ustensiles ayant servi au creusement du canal de Bruges à l’Escaut, et dont le détail suit:

Article premier.

Une baraque de 24 mètres de longueur, sur 6 de largeur, et 250 de hauteur, mesurée entre la sablière sur laquelle reposent les potelets et le chapeau qui la couvre, et de deux petits pans extrêmes de 6 mètres de longueur, terminés en pignon par le haut. Dans l’intérieur de cette baraque, sont placées deux lignes de poteaux parallèles aux côtés de la baraque et s’élévant jusqu’au combe. – On entre dans la baraque par deux portes percées au milieu de ses pans extrêmes : elle est éclairée par huit fenêtres, placées sous le plancher, et de deux, placées au-dessus des portes. – La charpente est faite en bois de sapin en grume, les sapins les plus forts ont 17 centimètres de diamètre, les plus forts en ont 12. – Le grenier est construit en bois blanc. – La baraque est soutenue au dehors par des sapin de 17 centimètres de diamètre.

Art. II. Une Baraque de 12 mètres de longueur, sur 6 de largeur, ayant servi d’écurie et de magasin à fourages, avec mangeoire en bois de chêne, et ratelier pour six chevaux. – Cette baraque est divisée en trois parties, par des potaux de sapin. Elle est construite de la même manière que la précédente, à l’exception des poteaux en sapin, placés dans l’intérieur, en galerie.

Art. III. Une Baraque ayant servi de cuisine, construite de la même manière que la précédente, à l’exception des séparations dans lemilieu.

Art. IV. Une Baraque ayant servi de logement à l’état-major, de même dimension que la précédente, divisée en trois chambres. Chacune d’elles est pavée, a une cheminée et un grenier en bois blanc. Le remplissage des côtés est fait en briques (il ne sera vendu que les deux tiers de cette baraque.)

Art. V. Un Baraque ayant servi au logement des Sous-officiers et Grenadiers, divisée en deux chambres, dont chacune est composée d’une cheminée et d’un grenier construit en bois blanc. – La construction et la dimension sont les mêmes que celle de la précédente.

Art. VI. Un tas de fascines, placé près de Damme, cubant 67 mètres et contenant 3000 fascines.

Art. VII. Un tas de fascines, placée dans la cour des magasins du Bassin de Bruges, cubant 236 mètres et contenant 10,600 fascines

Art. VIII. Une partie de vieilles planches de roulage.

Art. IX. Ferrures de bèches, pelles, pioches, clavettes et boulons, etc.
Il est à observer que les tuilles creuses, formant la toîture des baraques, ne font point partie de la vente.

Ces différens objets seront vendus par lots, et sur les lieux, savoir : les Articles 1, 2, 3, 4, 5 et 6 à dix heures du matin, et les Articles 7, 8 et 9 à quatre heures de l’après-dîner.

Le cahier des charges sera déposé au Bureau des Travaux publics de l’Intendance, et chez MM. les Inspecteurs des Ponts et Chaussées, où l’on en pourra prendre communication tous les jours (les Dimanches et Fêtes exceptés) depuis midi jusqu’à une heure.

A l’Hôtel de l’Intendance, à Bruges le 1 Septembre 1814.

 

01/09/1814
Stadsarchief Brugge
1814

Afdrukken E-mailadres